Tout savoir sur la petite enfance et la puériculture

Homme professionnel de la petite enfance et de la puéricultureLe taux de natalité français est l’un des plus importants d’Europe avec plus de 820 000 naissances par an. Une femme a en moyenne 2 enfants et décide bien souvent de mener sa carrière professionnelle en parallèle de son son rôle de maman. Les crèches et écoles maternelles sont de plus en plus sollicitées. Les besoins en personnel qualifié augmentent sans cesse dans les établissements dédiés à la petite enfance et la puériculture : maternités, services de protection maternelle et infantile, haltes garderies, centres de vacances, hôpitaux, cliniques privées…

Vous aimez les enfants et vous souhaitez intégrer le secteur de la petite enfance ? Découvrez à travers ce blog toutes les opportunités de formations et de carrières qui s’ouvrent à vous.


Le CAP Petite Enfance évolue !

Le CAP Petite Enfance change de nom et devient, à partir de 2019, le CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance. Le CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance, au même titre que le CAP petite enfance, reste le premier niveau de qualification de la petite enfance. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance en candidat libre.


De nombreux profils sont recherchés, du CAP au bac+5, avec dans l’ordre :
L’assistante maternelle
– L’assistante maternelle en crèche dit « auxiliaire de crèche » (CAP petite enfance)
L’Agent territorial spécialisé des écoles maternelles appelé communément ATSEM (CAP petite enfance + concours ATSEM)
L’auxiliaire de puériculture (concours)
– L’éducateur de jeunes enfants (bac + concours)
– La puéricultrice (bac + diplôme ou dernière année d’infirmière ou de sage-femme) – La sage-femme (bac + concours de 1ère année de médecine, 5 ans d’étude)