Mode de garde : lequel choisir ?

mode de garde Lieux d'accueil

Aujourd’hui, en France, il existe différents modes de garde. Ils sont proposés aux parents dès la naissance de leur enfant jusqu’à ce que ce dernier atteigne l’âge de la scolarité obligatoire. Voici un zoom sur les différentes possibilités !

 

Assistante maternelle, le mode de garde qui va vous satisfaire

Avoir recours à une assistante maternelle est le premier des modes d’accueil présenté. Il concerne les enfants âgés entre 3 mois et 3 ans.

En général, cette professionnelle de la Petite Enfance est en charge d’accueillir des enfants, confiés par leurs parents, à son domicile de manière non permanente.

Il est également possible qu’elle réalise cette mission au sein d’une MAM (maison d’assistantes maternelles) ou encore directement au domicile des parents.

Sa mission est de veiller au bien-être, à l’éducation et à la sécurité des enfants qu’elle garde.

Pour trouver une assistante maternelle, nous vous recommandons de prendre contact avec votre département, un relai d’assistante maternelle ou encore un centre de protection maternelle infantile (PMI).

 

La crèche collective comme mode de garde privilégié

En second lieu, les crèches collectives qui peuvent accueillir environ jusqu’à 60 enfants.

Ce mode de garde est géré soit par les collectivités territoriales comme les communes ou les départements, soit par un groupe privé comme une association par exemple.

L’accueil des enfants est généralement assuré par une équipe composée de plusieurs professionnels de la Petite Enfance. Parmi eux, on retrouve des auxiliaires de puériculture, des éducateurs de jeunes enfants ou encore des médecins. En règle générale, on compte un professionnel pour 5 enfants.

Comme les assistantes maternelles, ils sont en charge d’assurer le bien-être, le développement et la sécurité des jeunes enfants qui leur sont confiés.

Pour ce qui concerne les micros-crèches, les caractéristiques sont les mêmes à la différence près que la capacité d’accueil est nettement inférieure (environ 10 enfants maximum).

Pour qu’un enfant puisse être accueilli en crèche, il doit répondre favorablement à 2 conditions. Les voici :

  • Être âgé entre 2 mois et 3 ans
  • Avoir réalisé les vaccinations obligatoires (sauf une contre-indication certifiée par un certificat médical).

 

Halte-garderie, une aide précieuse

La halte-garderie prend en charge des enfants âgés de moins de 3 ans et qui respectent les mêmes conditions que pour être retenu en crèche.

De plus, la situation familiale et professionnelle des parents est aussi un critère. En effet, seuls les enfants qui appartiennent à l’un de ces 3 cas peuvent être inscrits :

  • Parent seul et travaille ou non,
  • Parents en couple et qui travaillent tous les 2,
  • Parents en couple et un seul travaille.

Ce mode de garde vise à concilier la vie personnelle et professionnelle des parents.

On retrouve un personnel identique aux autres structures citées et où les titulaires du CAP AEPE sont nombreux.

Leurs missions principales sont les mêmes que pour les autres modes de garde, à savoir garantir la sécurité, la santé et le développement des enfants.

 

Jardin d’enfants, un bon compromis

Enfin, le dernier des modes de garde : le jardin d’enfants. Moins connu, ce dernier se place entre la crèche et l’école maternelle.

Pendant la journée, ce type d’accueil met en place un certain nombre d’activités visant à développer l’éveil des jeunes enfants. Dans certaines structures, les enfants en situation de handicap sont également accueillis.

On retrouve principalement des auxiliaires de puériculture et des éducateurs de jeunes enfants dans les jardins d’enfants.

Pour pouvoir être admis, les enfants doivent répondre aux mêmes prérogatives que celles présentes pour rentrer en crèche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.