Recevez gratuitement votre brochure

Recevez gratuitement et sans engagement votre brochure de formation.

Demandez votre brochure

Découvrez comment créer sa micro crèche

créer une micro crèche

Malgré l’augmentation du nombre de crèches en France, il est difficile de combler toute la demande. L’apparition des micro-crèches vient donc palier à ce manque de place. Découvrez les différentes démarches et conditions, pour développer un lieu de vie chaleureux et convivial pour les plus jeunes.

Qu’est-ce qu’une micro-crèche ?

Le concept de micro-crèche a été créé en 2010. Une micro-crèche est une structure qui peut accueillir jusqu’à dix enfants simultanément, âgés de 10 semaines à 6 ans maximum. C’est une structure de la petite enfance qui vient en complément des crèches, soumises à plus de réglementations. Le fonctionnement des micro-crèches est plus souple que celui des crèches classiques. La micro-crèche permet d’avoir une approche différente d’une crèche traditionnelle. En effet, la relation entretenue avec les enfants sera différente, elle sera bien plus individualisée. Les enfants plus jeunes côtoient les plus âgés, cela permet un apprentissage plus rapide.

Les micro-crèches permettent également d’avoir des places d’accueil supplémentaires pour les enfants. C’est en effet une problématique récurrente de nos jours. De nombreux parents ont du mal à trouver une place disponible dans les crèches, pour leurs enfants.

Quelles sont les démarches pour créer une micro-crèche ?

Pour créer une micro-crèche, il est impératif de déposer un dossier auprès de la PMI (Protection Maternelle et Infantile). Ensuite, la micro-crèche aura le statut d’entreprise ou d’association.

Pour les porteurs du projet, il est important d’effectuer une étude de marché. Cela va permettre d’évaluer l’importance de la création d’une micro-crèche. À la suite de cette étude de marché, le dossier que vous allez constituer doit mettre en avant les aspects financiers les plus importants. Il est primordial de réussir à chiffrer votre projet, afin de négocier au mieux l’emprunt possible avec votre banquier.

Pour obtenir les autorisations d’ouvertures, le porteur de projet doit s’adresser au Maire ou Président de la commune. Il sera nécessaire d’analyser les besoins du secteur. Vous serez dans l’impossibilité de créer une micro-crèche si le besoin n’existe pas.

Les conditions pour créer une micro-crèche

Plusieurs conditions sont à respecter pour créer une micro-crèche :

Posséder un CAP AEPE ou avoir une de ces expériences : 

Le CAP AEPE n’est pas nécessaires pour le chef d’entreprise mais obligatoire pour les salariés. 

Nommer un référent technique : 

Il est dans le devoir du responsable de la micro-crèche de designer un référent technique. Ce dernier doit posséder un diplôme de docteur puériculture ou d’éducateur de jeunes enfants et de posséder à minima 3 ans d’expérience professionnelle. C’est à lui d’assurer tout le suivi technique de la micro-crèche. Dans le cas où le dirigeant de la crèche aurait déjà ces diplômes, il ne sera pas nécessaire de nommer un référent technique.

Conditions d’encadrement : 

Dès lors que le nombre d’enfants dans la micro-crèche est supérieur ou égal à 4, il est obligatoire d’avoir au moins deux personnes pour les prendre en charge. Une micro crèche ne peut pas accueillir plus de 10 jeunes âgés de 10 semaines à 6 ans. Il faut que le lieu d’accueil des enfants respecte certaines normes d’hygiène et de sécurité. L’espace pour l’accueil des enfants dans une micro-crèche doit être au minimum de 100 m2. Un budget est également à prévoir pour les différents équipements de la micro-crèche. L’espace d’accueil, l’espace de sieste, l’espace d’activités, l’espace change, tous ces espaces nécessitent différents équipements. Faites donc attention à bien évaluer vos besoins ainsi que le budget nécessaire.

Les aides financières pour créer une micro-crèche

Pour la création d’une micro-crèche, il est nécessaire d’effectuer un apport personnel. Plus cet apport sera important, plus les banques seront susceptibles d’accorder un prêt à votre projet. Il est important de construire un dossier bien complet. Ce dossier est décisif pour réussir à convaincre les banques de vous faire un prêt. Afin d’être le plus convaincant possible, un dossier soigné vous sera d’une grande aide. En fonction de son statut, la micro-crèche peut bénéficier de différentes aides :

Sous le statut association :

La caisse d’allocations familiales peut verser une subvention d’investissement de 7 400 à 17 000 euros. Autre solution, la mutualité sociale agricole accorde elle une subvention de 10 000 euros. Certaines entreprises peuvent également s’investir dans votre projet, si ce dernier est intéressant.

Avec le statut d’entreprise différentes aides sont possibles :

Il existe de nombreuses aides à la création d’entreprises, vous pouvez prendre contact avec ces organismes pour vérifier votre éligibilité : aides à la création ou à la reprise d’entreprise (ARCE), aide aux Chômeurs Créateurs Repreneurs d’Entreprise (ACCRE), contrat d’appui au projet d’entreprise (CAPE), aide au retour à l’emploi (ARE),…

 

 

 

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut