Quelles sont les différentes crèches qui existent en France ?

différentes crèches Lieux d'accueil

Suite à une formation dans le domaine de la petite enfance et l’obtention du CAP AEPE, il est tout à fait possible de travailler en crèche auprès de jeunes enfants. Néanmoins, il existe aujourd’hui différentes crèches. Voici tout ce qu’il faut savoir sur chacune d’entre elles.

 

La crèche collective, la première et la plus connue des différentes crèches

La crèche collective est celle qui est généralement la plus connue et préférée des parents. Ce type de crèche permet d’accueillir environ une soixantaine d’enfants âgés entre 2 mois et 3 ans. Les jeunes enfants sont regroupés selon leur âge. Et des professionnels tels que des auxiliaires de puériculture ou des auxiliaires de crèche les encadrent.

Dans la grande majorité des cas, les crèches collectives sont ouvertes de 7h30 à 18h30, du lundi au vendredi. Il est possible que certaines d’entre elles possèdent des horaires plus larges.

 

La crèche familiale

En second lieu, la crèche familiale. Elle est considérée, pour les parents, comme un excellent compromis entre le recours à une assistante maternelle et la crèche collective. En effet, une crèche familiale emploie des assistantes maternelles qui travaillent à leur domicile.

Une directrice de crèche est chargée d’assurer des visites quotidiennement afin de constater les bonnes conditions de garde. Les assistantes maternelles doivent également se rendre au sein d’une crèche collective dont elles dépendent pour la socialisation des enfants. Elles accueillent entre 1 et 4 enfants, de 2 mois à 4 ans.

L’avantage non-négligeable pour les parents concerne le coût, moins élevé comparé à la prise en charge d’une assistante maternelle. Autre point essentiel, les parents n’ont pas besoin de se déclarer employeur et ainsi de réaliser les papiers et déclarations nécessaires à ce statut.

 

La crèche parentale

La crèche parentale fonctionne de manière similaire à celle d’une crèche collective. La grande différence réside dans le fait qu’elle est créée et gérée par une association de parents.

Ces derniers sont là pour épauler l’équipe de professionnels de la Petite Enfance, notamment lors de l’accueil des enfants ou encore lors de la mise en place de petits groupes. Cette équipe pédagogique est généralement composée d’éducateur de jeunes enfants et d’auxiliaires de puériculture. Cela permet aux enfants, d’être bien encadrés.

Ce système de crèche est capable d’accueillir une vingtaine d’enfants. Il favorise l’éveil des enfants et l’implication des parents.

 

La crèche d’entreprise : le Graal des différentes crèches

Pour les parents, travailler au sein d’une entreprise qui propose une crèche d’entreprise à ses salariés est un avantage considérable. Le principe est le même que pour la crèche collective avec en plus, d’autres avantages. Ces derniers peuvent être de l’ordre financier et surtout organisationnel (crèche située proche du lieu de travail).

 

La micro-crèche

Enfin, la dernière des différentes crèches : la micro-crèche. Elle peut accueillir un maximum de 10 enfants. Pour les plus jeunes, ce système possède des atouts intéressants :

  • Personnel qualifié identique à celui d’une crèche collective,
  • Moins de bruit,
  • Moins d’enfants.

Elle peut être gérée par le conseil général, la commune, une association ou encore une entreprise. Les horaires sont également plus larges que ceux proposés en crèche collective.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.