L’enfant de 3 à 6 ans : apprentissage de l’hygiène

Icone EJEL’apprentissage de l’hygiène chez l’enfant de 3 à 6 ans est bien spécifique. Vous intervenez à 3 moments pour effectuer la toilette de l’enfant : le matin, après un jeu en plein air et le soir.

L’hygiène corporelle

La toilette du matin

La toilette du matin permet à l’enfant de mieux se réveiller. Il sera ainsi plus en forme pour commencer sa journée. Comme pour le bébé, la toilette permet aussi d’éliminer toutes les petites saletés de la nuit (« loulous » au coin des yeux, urines s’il n’est pas encore propre) et les éventuels résidus du petit-déjeuner (traces de lait autour de la bouche…).

Se laver après un jeu en plein air

Lors des activités à l’extérieur, il est normal que l’enfant se salisse. En fonction de son état hygiènique, il doit comprendre la nécessité de se laver les mains (s’il a joué dans la terre du jardin), les pieds (en rentrant de la plage) ou même de passer sous la douche (si la bataille de fruits trop mûrs était trop tentante…)

La douche peut d’ailleurs se prendre à tout moment de la journée après une activité physique, par exemple. Par contre, elle est moins ludique et moins relaxante que le bain et a plutôt un effet stimulant.

La toilette du soir

Si l’enfant est seul dans la baignoire, vous pourrez plus facilement lui expliquer certains gestes de toilette intime (ceci est valable pour les plus grands). Il pourra aussi vous poser plus facilement des questions. Si l’enfant se baigne avec d’autres enfants, c’est une bonne occasion de faire des jeux collectifs pour apprendre l’hygiène.

apprentissage de l’hygiène chez l'enfant

L’hygiène des mains

Méthodes de lavage des mains

Lorsqu’il est encore petit, faites monter l’enfant sur une chaise stable (en restant toujours avec lui afin de garantir sa sécurité) pour qu’il soit au niveau du robinet et qu’il puisse faire le geste sans aide. Utilisez plutôt un savon liquide avec poussoir (plus adapté à l’utilisation par des petites mains qu’un bloc de savon, difficile à saisir et à manipuler). Vous le trouver également en milieu petite enfance.

Plus grand, l’enfant peut se laver les mains seul. Vous devez l’encourager en lui disant quand le moment est venu ou en lui demandant s’il s’est bien lavé les mains (au moment de s’asseoir à table par exemple).

L’hygiène bucco-dentaire

Une habitude à prendre tout petit

Il est possible de se préoccuper de l’hygiène buccale dès le tout premier mois. Les gencives d’un enfant étant fragiles, il convient de choisir une brosse adaptée. De même, préférez un dentifrice adapté au goût des petits (arôme bubble-gum, fruit) et conçu pour qu’ils puissent s’en servir seuls.

Hygiène buccodentaire des plus grands

Vers 3 ans, un enfant est tout à fait capable de comprendre un minimum de notions « théoriques » : il sait par exemple que le sucre est mauvais pour les dents (« Pas de bonbon après s’être lavé les dents »), que les microbes attaquent davantage les dents pendant la nuit (« Il faut donc se laver les dents avant d’aller se coucher »), qu’il est important d’aller de temps en temps chez le dentiste… avant de l’y obliger !

Apprendre à se brosser les dents

L’enfant aime imiter ses parents et les adultes en général. Pour lui apprendre à se brosser les dents, vous devez d’abord lui expliquer les gestes à faire, puis les mettre en pratique. Rien de plus simple : faites-le avec lui ! Par exemple, après le repas, dites à l’enfant que tout le monde doit se laver les dents. Mettez-vous à côté de lui et faites les gestes avant lui, il vous imitera : mettez le dentifrice sur votre brosse, mouillez-la sous un filet d’eau et faites doucement les gestes appropriés. À chaque étape, vérifiez bien que l’enfant fait correctement les choses et félicitez-le (ou aidez-le en cas de problème).

Commentaires

commentaires