Recevez gratuitement votre brochure

Recevez gratuitement et sans engagement votre brochure de formation.

Demandez votre brochure

Érythème fessier chez le nourrisson, comment le soigner ?

érythème fessier

Durant les 15 premiers mois de la vie du bébé, un érythème fessier peut apparaître. Ses fesses deviennent alors rouges et irritées, ce sont les caractéristiques visuelles les plus communes. Il s’agit d’une inflammation très courante et sans danger chez les plus petits. Découvrons ensemble les différentes techniques permettant de prévenir et soigner l’érythème fessier.

Quelles sont les techniques pour prévenir l’érythème fessier ?

Il est d’important pour le bébé d’avoir de bonnes conditions d’hygiène. Premièrement, cela passe par un changement de couche régulier. Lors du change, faites attention à prendre de nombreuses précautions :

  • Effectuez un nettoyage régulier de ses fesses à chaque changement.
  • Utilisez un peu de savon doux avec de l’eau tiède. Autre solution, les lingettes hypoallergéniques. Elles sont moins agressives pour la peau que des lingettes classiques.
  • Évitez néanmoins de les utiliser trop régulièrement. L’emploi des crèmes de change est aussi conseillé pour créer une couche protectrice à l’urine et selles du bébé.
  • Utilisez du liniment oléo-calcaire pour une hydratation optimale.

Vous retrouverez ces précautions en vous formant au CAP Accompagnement Éducatif Petite Enfance. Pour l’utilisation des bons produits d’hygiène, consultez notre article sur les produits d’hygiène pour bébé. Lorsque vous changez la couche, veillez à ce que la peau dé bébé soit bien sèche avant d’en mettre une nouvelle. Les couches du bébé ne doivent pas être trop serrées. En fonction des marques, le bébé réagira d’une façon différente. Essayez différentes marques pour voir celles qui lui conviennent au mieux.

Quelles sont les causes de l’apparition d’un érythème fessier ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer l’apparition d’un érythème fessier. Il faut d’abord vérifier une éventuelle cause allergique. Le bébé est possiblement allergique à l’élastique des couches. Bien souvent, le frottement et le contact avec l’urine et les selles reste la raison principale. Quant à la prise d’antibiotique, elle a parfois une influence sur la flore bactérienne. Pour les besoins nutritifs, le lait maternel est moins sujet à l’apparition d’un érythème fessier. Ainsi, le type d’allaitement peut potentiellement en être la cause. Cela peut aussi être lié à une substance présente dans certaines couches jetables. L’exposition prolongée à des substances irritantes (savon, lingettes ou détergent à linge) est nocive pour la peau du bébé.

Comment soigner la peau du bébé ?

Lorsque le bébé est atteint d’un érythème fessier, il est important de créer une protection entre sa peau et la couche. En pharmacie, vous pouvez acheter des bandes de coton. Elles ont pour rôle de faire barrage entre la peau et la couche. Pensez à bien changer les bandes régulièrement car elles n’absorbent pas aussi facilement qu’une couche classique. L’application d’une crème de zinc est souvent une solution privilégiée. Demandez conseil à votre pharmacien pour avoir un maximum d’informations. Avec les soins prodigués, un érythème fessier peut guérir en quelques jours. Veillez cependant à garder un œil sur l’évolution de ce dernier.

En cas de complication, des soins sont à prévoir (infection, apparition de pustules). Bien que peu dangereux, l’érythème fessier peut parfois être douloureux. L’apparition d’un champignon nommé « Candida » est l’une des complications les plus courantes. Pour aider la guérison, il est conseillé d’utiliser un antiseptique ainsi que d’une crème protectrice. Les crèmes cicatrisantes sont aussi très efficaces. Au bout de 4-5 jours si aucune amélioration n’est constatée, vous devez alors consulter un médecin. Les complications sont rares mais il ne faut pas les ignorer.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut