Le confort physique de l’enfant

Icone assistante maternelleDans le cadre de votre profession, vous devez régulièrement vérifier le confort physique de l’enfant. Autant lors d’une promenade que lors de la sieste.

La promenade de l’enfant

Intérêt et conditions

La promenade est l’occasion d’apporter à l’enfant plusieurs éléments nécessaires à son épanouissement :

  • La promenade se déroule en général en plein air, en tout cas chaque fois que c’est possible.
  • Tout en marchant, la promenade est l’occasion de jeux (deviner la couleur de la prochaine voiture qui passe, chanter des comptines, désigner les objets du monde extérieur, etc.).
  • Beaucoup de promenades ont pour but un lieu où vous trouverez d’autres enfants. Profitez-en pour les faire se rencontrer et jouer ensemble.
  • Enfin, la promenade est toujours l’occasion pour un enfant de s’éveiller au monde extérieur, ce qui est indispensable à son apprentissage et à son épanouissement.

La durée de la promenade varie suivant l’âge des enfants et suivant la saison. Au cours du premier mois, elle ne doit en aucun cas dépasser une demi-heure. Après deux mois, elle peut atteindre une heure et à partir de 2 ans dépasser une heure.

Le matériel pour la promenade

En fonction de son âge, l’enfant aura besoin d’un certain type de matériel qui lui assure le confort nécessaire. Quel que soit le type de matériel que vous utilisez, le choix doit avant tout tenir compte des normes de sécurité européennes en vigueur. Il faut savoir aussi qu’aucun matériel n’est parfait : tous présentent des avantages et des inconvénients. Étudions de plus près ce matériel, constitué principalement des landaus et des poussettes.

Les landaus

3 types de landaus existent :

  • Le landau classique

C’est le matériel qui offre le plus de place et de confort. On peut enlever la nacelle pour l’utiliser comme un porte-bébé. Les roues peuvent se plier. Un espace réservé aux sacs est disponible. Ce landau est réservé aux enfants qui ne savent pas marcher, donc en bas âge.

  • Le landau-poussette

Le landau-poussette est un landau que l’on peut transformer en poussette en pliant le châssis et en remplaçant la nacelle par un bloc poussette. Une fois déplié en poussette, le landau-poussette présente les mêmes caractéristiques qu’un landau classique.

  • Le landau multiples usages

Le landau multiples usages se transforme en poussette d’un simple basculement d’une partie de la nacelle (plus facile que le landau-poussette).

Les poussettes

Les 3 types de poussettes les plus courants sont :

  • La poussette classique

La poussette est réservée aux enfants qui apprennent à marcher ou qui marchent (à partir de 8 ou 10 mois).

  • La poussette-canne

La poussette-canne est réservée aux enfants qui ont acquis la position assise (après 6 mois) ; l’enfant est assis dans le sens de la marche.

  • La poussette-canne multipositions

Certaines poussettes-cannes sont inclinables et permettent d’allonger l’enfant. D’autres sont réversibles et permettent d’installer l’enfant dans le sens de la marche ou face à vous.

Les autres équipements

  • Le couffin : le couffin est un panier à deux anses permettant de porter le bébé. Le petit enfant peut ainsi être chaudement couvert si besoin est. Posé sur des pieds, le couffin devient un berceau.
  • Le porte-bébé : le porte-bébé permet à l’adulte de porter le bébé sur son ventre (porte-bébé ventral) ou sur son dos (porte-bébé dorsal) grâce à un système de poche et de bretelles.

Enfant qui dort

Le repos de l’enfant

Le rythme de l’enfant

Le besoin de sommeil de l’enfant est considérable : un bébé dort 20 heures par jour dans les premiers mois de sa vie, 16 heures à partir de 6 mois et enfin de 12 à 15 heures quand il est plus grand.

De plus, le sommeil d’un jeune enfant répond à des exigences strictes et multiples :

  • L’enfant doit, dans la mesure du possible, dormir seul, car il a besoin de calme
  • Il est très sensible à la température : la température idéale pour qu’un bébé dorme bien est de 19 °C à 21 °C, sans variations
  • Il doit dormir dans un local bien aéré, car sa respiration est rapide
  • La plupart des professionnels de santé conseillent aujourd’hui la position sur le dos ou sur le côté ; par la suite, le bébé choisira de lui-même la position qu’il préfère
  • Le petit enfant a souvent du mal à passer du sommeil léger au sommeil profond : respectez ces deux phases et ne réveillez pas un bébé qui dort.

L’équipement de repos

Pour le sommeil et le repos, il existe différents types d’équipements, dont nous verrons ici les principaux.

  • Le couffin et le berceau

Le couffin est un panier à deux anses, garni ou non de tissu et parfois doté d’une capote. Posé sur deux pieds, il se transforme en berceau. Le berceau n’est conseillé que dans les premiers mois de la vie de l’enfant.

  • Le siège relax

Il est utilisé principalement pour les activités que l’enfant pratique en position assise : repas, jeux, etc. Il est donc à éviter pour faire dormir le bébé, car la meilleure position de sommeil reste la position allongée.

  • Le lit d’enfant, à barreaux ou en toile

Le lit à barreaux est un lit rigide doté d’un panneau coulissant qui permet de prendre le bébé ou de le mettre dans le lit. Ce panneau présente une sécurité empêchant l’enfant de sortir seul. Il est conseillé d’ajouter un tour de lit en tissu afin que le petit ne se blesse pas au contact des barreaux en bois.

Le lit pliant en toile est un lit léger, pliable, facile à transporter, qui permet de transporter l’enfant d’une pièce à l’autre, mais aussi de l’emmener en voyage ou sur votre lieu de travail. Préférez la toile transparente pour que l’enfant puisse voir ce qui se passe dans la pièce.

Commentaires

commentaires