Diplôme d’Etat de sage-femme

Icone sage-femmeLa formation nécessite impérativement l’obtention de la Paces (première année commune aux études de santé). La Paces comprend un concours d’entrée très sélectif en école de sages-femmes avec nombre de places limitées. Plusieurs universités, associations et organismes privés ont différentes formules de préparation au concours : stage d’été, remise à niveau, tutorat… (compter entre 500 et 4 000 euros).

Le diplôme d’Etat se prépare ensuite en 4 ans dans une école de sages-femmes. Cette dernière est rattachée à un centre hospitalier universitaire.

Le diplômede sage-femme permet aussi de préparer un cursus universitaire comme :Sage-femme
Le diplôme d’université de médecine naturelle
– Le diplôme inter-universitaire médecine fœtale
– Le master pro économie et management des systèmes de santé

La sage-femme peut évoluer et accéder à d’autres métiers médicaux ou paramédicaux, en passant des concours ou par le biais d’équivalences :
– Elle peut enseigner les sciences et techniques médico-sociales en lycée, sur concours
– Après 3 ans d’exercice et la réussite d’un concours, elle peut devenir cadre de santé et décrocher un poste à responsabilité au sein d’un établissement de santé (encadrement, gestion…)
– Quelques années d’exercice lui offrent aussi la possibilité de devenir directrice d’une école maternelle ou d’un centre de PMI
– Avec de l’expérience, la sage-femme peut s’installer en libéral ou changer d’orientation par l’intermédiaire d’équivalences favorables à certains métiers paramédicaux
– Elle peut se spécialiser en école de puéricultrices

Si les effectifs s’accroissent chaque année, la France manque encore et toujours de personnel. Certaines cliniques proposent d’ailleurs une prime à l’embauche. Les sages-femmes commencent souvent par faire des remplacements ou des gardes à durée déterminée.

Dans la fonction publique hospitalière, le salaire d’une sage-femme varie entre 1 600 euros brut par mois (niveau débutant) et 2 750 euros (en fin de carrière). En libéral, la sage-femme touche en moyenne 2 300 euros.

>> Consultez la fiche métier de la sage-femme

Commentaires

commentaires