Recevez gratuitement votre brochure

Recevez gratuitement et sans engagement votre brochure de formation.

Demandez votre brochure

Tenter l’examen du CAP petite enfance en candidat libre

cap petite enfance en candidat libre

Le CAP Petite Enfance est le meilleur moyen pour justifier d’expériences dans la petite enfance. Avec le statut de candidat libre, vous pouvez continuer de travailler tout en étudiant durant votre temps libre. Le terme « candidat libre » ne doit pas vous faire penser qu’il est facile de se préparer seul à l’examen national. Il est préférable de suivre une formation qui pourra vous préparer et vous aider à mettre toutes les chances de votre côté pour réussir l’examen.

Comment passer l’examen du CAP Petite Enfance en candidat libre ?

Pour commencer, l’inscription au CAP Petite Enfance en candidat libre se fait sur le site de votre académie, généralement au mois de novembre pour un examen en juin. Une fois inscrit, le candidat confirmé reçoit une convocation (en mars-avril de l’année de l’examen). Le diplôme obtenu en cas de succès est le même que celui décroché en école présentielle. Il n’existe qu’un seul et unique CAP petite enfance.

Particularités autour du statut de candidat libre

Certains salariés et mères de famille souhaitent se reconvertir et passer l’examen du CAP petite enfance en candidat libre. Ce n’est pas toujours évident. Se préparer à domicile nécessite du sérieux, de la persévérance et de l’organisation. Heureusement, de nombreuses écoles spécialisées proposent des formations par correspondance adaptées à tous les profils. Les candidats libres peuvent obtenir leur diplôme CAP petite enfance sur un an ou deux.

Vous pouvez passer l’examen du CAP petite enfance en candidat libre dès l’âge de 16 ans, sans conditions de diplôme.

CAP petite enfance en candidat libre : liens entre académie et établissements à distance

Plusieurs centres de formation délivrent des cours par correspondance afin de décrocher le CAP petite enfance. Pour préparer sereinement le CAP petite enfance en candidat libre, des professeurs sont le plus souvent à la disposition des élèves. Le service pédagogique renseigne les étudiants sur les enseignements théoriques (français, histoire-géographie, mathématiques…) et pratiques (développement de l’enfant, nutrition/alimentation, entretien des locaux…).

14 semaines de stages obligatoires s’ajoutent aux cours théoriques. C’est l’académie qui détermine la nature, le nombre et le lieu des stages : crèche, pouponnière, garderie, école maternelle, centre de vacances… Le responsable de chaque structure fournit une attestation à la fin des pratiques réalisées en milieu professionnel. Il y a un rapport de stage à écrire et à présenter.

Le candidat doit lui-même trouver ses lieux de stage. Pour avoir facilement une convention de stage, il est conseillé de passer par un centre de formation par correspondance qui prépare au CAP petite enfance en candidat libre. C’est l’idéal pour étudier à distance en toute liberté.

Contenu de l’examen du CAP Petite Enfance en candidat libre

En ce qui concerne l’examen du CAP Petite Enfance en candidat libre, c’est le même que pour les personnes qui suivent une formation classique. Vous aurez donc à la fois, des épreuves générales et des épreuves professionnelles.

Dans le domaine général, les épreuves porteront sur :

  • Expression française – Histoire-géographie
  • Mathématiques – Sciences

Sachez que vous pouvez être dispensé des épreuves générales, si vous êtes déjà titulaire d’un autre CAP ou d’un diplôme supérieur au CAP (bac, licence, etc).

Concernant les épreuves professionnelles à l’examen, on en compte trois :

  • l’EP1 : accompagner le développement du jeune enfant
  • l’EP2 : exercer son activité en accueil collectif
  • l’EP3 : exercer son activité en accueil individuel

L’examen est validé si vous avez une moyenne générale d’au moins 10 sur 20 et minimum 10 sur 20 aux épreuves professionnelles.

Les stages pour valider l’examen final

Pour finir, afin de valider le CAP Petite Enfance en candidat libre, vous devez obligatoirement réalisé une période de stage de 14 semaines.

Les 14 semaines se composent de :

  • 7 semaines minimum auprès d’une structure d’accueil collectif pour des enfants de 0 à 6 ans,
  • 7 semaines minimum dans une structure accueillant des enfants de moins de 3 ans.

Vous pouvez toutefois être dispensée d’une partie ou de la totalité des stages si vous avez déjà une expérience professionnelle dans la petite enfance (EAJE, assistante maternelle, garde d’enfant à domicile, etc)

Le problème  en candidat libre, c’est de ne pas avoir de convention de stage. Et sans convention de stage, la majorité des structures risque donc de refuser de vous prendre en stage.
C’est pour cela que nous vous conseillons, de vous inscrire auprès d’un établissement de formation à distance pour passer votre CAP en candidat libre. Ainsi, votre école pourra vous fournir les conventions qu’il faut pour réaliser vos stages.

 

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut