Concours d’auxiliaire de puériculture

icone-auxiliaire-puericultureAfin de décrocher le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture (DEAP), vous devez réussir le concours d’entrée au sein d’un établissement public. La préparation se fait en présentiel ou à distance.

Pour se présenter au concours, vous devez avoir 17 ans minimum. Aucun diplôme n’est exigé. Il faut réussir une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve orale d’admission, qui portent en fait sur le programme de l’ancien BEP carrières sanitaires et sociales. Les titulaires d’un bac ou du CAP petite enfance sont dispensé du contrôle écrit.Auxiliaire de puériculture

En institut de formation d’auxiliaires de puériculture (IFAP), vous étudiez pendant 1 an les enseignements théorique et clinique puis vous complétez vos études par un stage de 24 semaines.

Après 3 années d’expérience dans le secteur hospitalier ou médico-social, une auxiliaire de puériculture peut :
Passer le concours d’entrée des instituts de formation en soins infirmiers
– Préparer le diplôme d’Etat d’infirmier
– Tenter le diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants

Les débouchés diffèrent en fonction des régions, des structures et des services. Les emplois sont plus nombreux en région parisienne. Les soins à domicile et les services de néonatalogie sont des secteurs particulièrement porteurs.

Dans le public, l’auxiliaire de puériculture est payée au total 1 445 euros brut par mois en début de carrière.

>> Consultez la fiche métier de l’auxiliaire de puériculture

Commentaires

commentaires